Les nouvelles mobilités enfin réglementées

28/01/2020 : Les nouveaux engins de déplacement personnel continuent de faire l'actualité. Tandis que les trottinettes sont de plus en plus nombreuses à être mises à disposition des usagers en plus de celles détenues par ceux-ci ou les autres gyropodes et hoverboard, ils font à présent leur entrée dans le code de la route.
Le 26 octobre 2019, le décret n°2019-1082 du 23 octobre 2019 est entré en vigueur, venant réglementer les engins de déplacement personnel. Ces NVEI ou engin de déplacement personnel motorisé (EDPM) sont définis par le législateur à l’article R311-1 § 6.15 du Code de la route comme un « véhicule sans place assise, conçu et construit pour le déplacement d’une seule personne et dépourvu de tout aménagement destiné au transport de marchandises, équipé d’un moteur non thermique ou d’une assistance non thermique et dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 6km/h et ne dépasse pas 25km/h ». Ce même article précise toutefois qu’un gyropode « peut être équipé d’une selle» (1).

Cette définition est large, et doit permettre l’arrivée de nouveaux types d’EDPM sur le marché. À ce jour, sont concernés par cette nouvelle réglementation les EDPM suivants :

• Trottinette électrique
• Gyropode
• Hoverboard
• Roue gyroscopique (ou gyroroue ou monoroue)
• Vélo gyroscopique (dérivé de la gyroroue équipée d’une selle)
• Rollers électriques

Si le propriétaire d’un de ces véhicules ou les loueurs n’ont pas à immatriculer le véhicule, le décret l’oblige à instaurer une assurance en RC. Les EDPM sont assimilés à des VTM et dépendent donc du régime instauré par la loi Badinter du 5 juillet 1985.

Cependant, les vélos à assistance électrique ne sont pas concernés par cette réglementation. En effet, l’assistance électrique s’active uniquement lorsque le cycliste pédale et cesse lorsque celui-ci s’arrête ou dépasse 25km/h. Enfin le moteur ne doit pas avoir une puissance supérieure à 250 watts.

Si les éléments ci-dessous ne sont pas respectés, le vélo peut être considérer comme un deux roues, et donc soumis à l’obligation d’assurance.

Équipement de l’engin :

♦Éclairage : feu avant et arrière (nuit et jour) / catadioptre
♦ Avertisseur sonore
⇒ En cas d’absence d’éclairage : amende de 11 euros

Conducteur :

♦ Âge minimum : 12 ans
♦ Interdiction de transporter un passager
⇒ En cas de transport de marchandises ou de personnes : amende de 35 euros
♦ Casque obligatoire hors agglomération (route limitée à 80km/h
⇒ En cas de non port du casque : amende de 135 euros
♦ Port d’un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant
⇒ En cas de non port de ce vêtement : amende de 35 euros

Circulation :

♦ En agglomération : circulation sur les bandes ou pistes cyclables. En cas d’absence sur les routes limitées à 50km/h, sur les trottoirs au pas
⇒ En cas de non respect : amende de 35 euros
♦ Hors agglomération : circulation sur les voies vertes et les pistes cyclables
⇒ En cas de non respect : amende de 35 euros

!! Attention : les autorités locales peuvent déroger aux règles de circulation édictées ci-dessus.

Actualités
  • 08/04/2020 : COVID-19 : Quand les assureurs doivent occuper le champ médiatique
    La crise du coronavirus a poussé de grands noms de l'assurance française (et européenne) à se rendre au front du tumulte médiatique. À la communication stratégique traditionnelle s'est substituée une communication de crise inédite, d'où certains d'entre eux ont pu dégager des rappels didactiques sur le fonctionnement des assurances mais aussi des pistes de réflexion sur leur avenir. Récit d'une séquence médiatique complexe.
  • 06/04/2020 : DSI : un changement de taille...
    La déclaration sociale des indépendants (DSI) 2019 est fonctionnelle le 9 avril. Elle est marquée cette année par la fusion des déclarations sociale fiscale des indépendants. Ce qui signifie pour la plupart d'entre eux une exemption de cette déclaration.
  • 05/04/2020 : COVID-19 : Quels impacts pour les contrats d'apprentissage ?
    Une ordonnance parue le 1er avril indique que les employeurs ont la possibilité de prolonger de 3 mois les contrats de leurs alternants ayant une activité partielle et n'ayant pu poursuivre leur formation à distance.
  • 02/04/2020 : COVID-19 : Les conditions de versement de la Prime Macron modifiées
    L'ordonnance parue le 2 avril 2020 entérine les changements annoncés quant aux conditions de versement de la Prime Macron. L'accord d'intéressement n'est désormais plus nécessaire.
  • 02/04/2020 : COVID-19 : L'État acte le FNE-Formation
    L'État lance un dispositif de prise en charge de 100 % des coûts pédagogiques des formations pour les salariés en activité partielle.
  • 26/03/2020 : Édito de Patrick Evrard - COVID-19 : Attachons-nous à l'essentiel
    Chères consoeurs, chers confrères,
    La crise du COVID 19 que nous traversons aujourd'hui est inédite. À l'image de nos voisins européens, la France connaît aujourd'hui le confinement. Cette situation, impensable il y a encore quelques mois, est génératrice de stress, d'inquiétudes et d'angoisses pour tous. L'économie de nos pays est brutalement frappée et nombreuses sont les entreprises aujourd'hui fermées [...]
  • 25/03/2020 : COVID-19 : Gardons le contact et profitons en pour nous former
    Bien que l'accueil à la Fédération soit suspendu jusqu'à nouvel ordre, les équipes sont joignables à distance et mettent tout en oeuvre pour vous accompagner. Si elle n'est pas une nouveauté, la formation à distance a pris, dans ce contexte inédit, une dimension nécessaire et opportune pour les agents généraux et leurs collaborateurs. Nos organismes de formation ont ainsi réévalué et adapté leurs programmes dans ce format, vous permettant d'assurer la continuité de votre professionnalisation.
  • 23/03/2020 : COVID-19 : La FFA renforce ses mesures de solidarité
    Dans son communiqué du 23 mars, la Fédération Française de l'Assurance a présenté de nouvelles mesures exceptionnelles venant renforcer la protection des clients les plus fragilisés par la crise.
  • 19/03/2020 : COVID-19 : La FFA met en place des mesures d'urgence
    Dans son communiqué du 19 mars, la FFA a annoncé des premières mesures de solidarité pour protéger les clients et entreprises les plus impactés par la crise du Coronavirus.
  • 11/03/2020 : L'aide à l'embauche via les Emplois francs
    Le dispositif d'Emploi franc permet à un employeur de bénéficier d'une aide lorsqu'il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif est généralisé à l'ensemble des QPV pour une durée d'un an.
Les nouveaux engins de déplacement personnel continuent de faire l'actualité. Tandis que les trottinettes sont de plus en plus nombreuses à être mises à disposition des usagers en plus de celles détenues par les usagers ou les autres gyropodes et hoverboard, ils font à présent leur entrée dans le code de la route., Les nouveaux engins de déplacement personnel continuent de faire l'actualité. Tandis que les trottinettes sont de plus en plus nombreuses à être mises à disposition des usagers en plus de celles détenues par les usagers ou les autres gyropodes et hoverboard, ils font à présent leur entrée dans le code de la route.